Atelier TALN ITI (Interface Tal-Ihm)

Merci de faire suivre aux collègues et étudiants intéressés.

===============
Appel à soumission
===============

1er atelier ITI  - Interface Tal-Ihm : Handicap – Texte – Interprétation
Co-organisé avec la conférence TALN 2015 22 juin 2015 Caen, France

Nous sommes heureux d'annoncer la tenue du premier atelier ITI, qui se tiendra pendant la conférence TALN 2015, à Caen.

Dès les années 70, le dialogue Homme-Machine intègre dans son champ d’investigation des éléments issus à la fois du traitement automatique des langues et de l’interaction homme-machine (interrogation de bases de données ; visualisation des effets d’énoncés logiques décrivant des mondes particuliers…). Il semble que, dans ce cas, la coopération entre les disciplines « Traitement Automatique des Langues » (TAL) et « Interaction Homme Machine » (IHM) a toujours semblé évidente et sur un mode que nous pourrions qualifier de fusionnel. Plus récemment on observe également une forte intrication de ces deux domaines de recherche pour la conception d’aides techniques pour pallier les situations de handicaps sensoriels ou situationnels. Dans d’autres cas, cette collaboration peut être orientée :

  • le TAL pour l’IHM, lorsque le traitement automatique de la langue est un outil autonome et extérieur à la problématique scientifique de l’interaction entre l’homme et la machine ;
  • l’IHM pour le TAL, lorsque les interfaces et les interactions entre l’homme et la machine sont dédiées au traitement automatique de tel ou tel aspect langagier.

Peu d’occasions sont données à ces communautés de se retrouver et avoir une réflexion sur cette question du degré de coopération entre les deux disciplines. Nous pensons néanmoins nécessaire aujourd’hui de réinterroger cette complémentarité en y intégrant le regard des travaux portant sur les dispositifs de couplage sensori-moteur dans les interactions personnes système. Par exemple, depuis le volume 48-2 de la revue TAL (dirigée par J-Y Antoine et D. Maurel en 2007) dédié à la communication assistée, il nous semble que la question mériterait d’être reposée sous l’angle d’un rapport symbiotique entre traitement de la langue et interaction homme machine. Nous attendons dans le cadre de cet atelier des présentations de recherches situées à l’interface des domaines du TAL et de l’IHM ; les contributeurs sont invités à préciser et discuter des formes de coopération interdisciplinaire impliquées et de la place et du rôle que l’utilisateur y tient. L’atelier se terminera par une table ronde autour de ces aspects qui réunira linguistes, informaticiens et psychologues.

En particulier, certaines thématiques sont remarquables par les relations qu’elles impliquent entre traitement automatique d’une langue et interaction avec une machine. Les recherches proposées devront approcher au moins deux des trois thèmes suivants :

TAL, IHM et handicap

Les études visées dans cette catégorie seront motivées par les analyses de tâches spécifiques mettant en jeu des processus (compréhension, mémorisation, accès et repérage de l’information, écriture et production, etc.) le plus souvent en interaction avec des outils d’assistance. L’atelier tentera de couvrir les quatre types de situations de handicap : moteur, visuel, langagier et situationnel (mobilité par exemple).

TAL, IHM et texte

La « page » numérique peut être traitée à la fois comme le vecteur d’un contenu « articulable » que l’on synthétise, résume, traduit… Mais également comme un support physique de communication qui permet l’interaction avec « l’image » de la page. Cette double nature redouble d’intérêt depuis l’avènement des NTIC (tablette, smartphone, etc.) et est une source de créativité porteuse d’innovations. Quand le texte devient interface et quand l’interface devient textuelle de nouvelles questions se posent et devraient être discutées lors de cet atelier.

TAL, IHM et interprétation

Les environnements numériques de travail enrichis de visualisations (cartographies, nuages de tags...), d'outils de recherche, d'indexation sont en plein essor. Croiser des technologies du TAL dans des IHM centrées autour de l'utilisateur, de ses textes et de ses interprétations pose des questions sur la nature de cette "coopération" : interactions conduites par les tâches de calcul vs. interaction motrice d’un enchaînement des tâches duquel émerge l'interprétation ? Place laissée à l’utilisateur et à son interprétation, singulière et non modélisable a priori car ouverte à la créativité et à la sérendipité ? Réflexion épistémologique dans le cadre d’une science des textes instrumentée ? Ces questions, qui se posent aussi en fouille interactive de connaissances pour l'aide à la décision, seront débattues lors de cette journée.

Informations importantes :

  • les propositions sont à envoyer à : iti@greyc.fr avant le 10 avril 2015 
  • notification aux auteurs : 4 mai 2015
  • Date limite des soumissions définitives : 22 mai 2015
  • Atelier : 22 juin 2015

Les articles seront rédigés en français pour les francophones, en anglais pour ceux qui ne maîtrisent pas le français. Ils devront suivre le format de TALN-RÉCITAL 2015 et comprendront un maximum de 12 pages. Une feuille de style LaTeX et un modèle MS Word et OpenOffice sont disponibles sur le site web de la conférence TALN 2015 ( https://taln2015.greyc.fr/soumissionstaln/ )

Les articles acceptés donneront lieu à une présentation au cours de l'atelier. Les critères de sélection sont les mêmes que ceux définis par TALN 2015 pour les articles de recherche.

Organisation de la journée (prévisionnel)
09h00 – 09h30 : Accueil
09h30 – 10h30 : Conférence invité
10h30 – 12h00 : 3 présentations (orientation principale sur le thème 1)
14h00 – 15h30 : 3 présentations (orientation principale sur le thème 2)
16h00 – 17h30 : 3 présentations (orientation principale sur le thème 3)
17h30 – 18h00 : table ronde
18h00 : apéritif amical

Comité d’organisation :

GREYC : Fabrice Maurel – Pierre Beust – Stéphane Ferrari
IRIT : Mustapha Mojahid – Philippe Boissière – Nadine Vigouroux
LITIS : Maryvonne Holzem - Youssouf Saidali - Jean-Philippe Kotowicz

Comité scientifique :

Jean-Yves Antoine (LI, Université de Tours)
Pierre Beust (GREYC, Université de Caen Basse-Normandie)
Philippe Boissière (IRIT, Université de Toulouse Paul Sabatier)
Jean Léon Bouraoui (Orange, Lannion)
Amélie Cougnon (CENTAL, Université Catholique de Louvain)
Hervé Le Crosnier (GREYC, Université de Caen Basse-Normandie)
Gaël Dias (GREYC, Université de Caen Basse-Normandie)
Stéphane Ferrari (GREYC, Université de Caen Basse-Normandie)
Thomas François (CENTAL, Université Catholique de Louvain)
Franck Ganier (LABSTICC, Université Bretagne Occidentale)
Maryvonne Holzem (LITIS, Université de Rouen)
Mélanie Jucla (OCTOGONE, Toulouse Jean Jaurès)
Jean-Philippe Kotowicz (LITIS, Université de Rouen)
Julie Lemarié (CLLE, Université de Toulouse Jean Jaures)
Fabrice Maurel (GREYC, Université de Caen Basse-Normandie)
Mustapha Mojahid (IRIT, Université de Toulouse Paul Sabatier)
Michèle Molina (PALM, Université de Caen Basse-Normandie)
Youssouf Saidali (LITIS, Université de Rouen)
Mathieu Valette (INALCO, Université de la Sorbonne)
Frédéric Vella (IRIT, Université de Toulouse Paul Sabatier)
Nadine Vigouroux (IRIT, Université de Toulouse Paul Sabatier)

Contact : Fabrice Maurel (fabrice.maurel@unicaen.fr)

Connexion utilisateur